Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: La Grande Histoire d'Imagine ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Espace Public -> Présentation de la commumauté
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tail'
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2012
Messages: 1 359
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s): 128
Médaille:

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 01:40 (2015)    Sujet du message: La Grande Histoire d'Imagine Répondre en citant


Oyez, oyez, mes amis ! J’espère que vous allez bien aujourd’hui ! *prend place dans son petit fauteuil*

Ca me fait vraiment plaisir de pouvoir être avec vous, à cet instant, dans cette bibliothèque. Mais pour en arriver ici, notre communauté a franchi moult périples… car Imagine est née de Neo, et Neo de Mizanoe… et si l’on remonte aux tout débuts, eh bien… Notre communauté est née il y a plus de 5ans de cela… 5ans ! Vous imaginez qu’il a dû s’en passer des choses!

Je ne suis pas le plus ancien, ni le mieux placé pour cela… Mais je vous propose aujourd’hui de vous conter, à travers le point de vue du piètre voyageur qu’est ma personne, la grande histoire de notre belle communauté, la Communauté d'Imagine. Commençons...


Chapitre 1 - Mizanoe

Le soleil écrasant du Canyon de l’Oubli m’inondait de ses feux pendant que je cherchais quelques compagnons de chemin pour affronter le terrible Kunka… Car oui ! Si aujourd’hui, nous sommes sur d’autres continents lointains, tout a commencé dans les terres hostiles et fascinantes de Dragotaka. Mais revenons en à nos moutons… Je m’étais enfin trouvé un petit groupe d’aventuriers, mais celui-ci n’étais pas comme les autres… En effet, parmi eux, un homme paraissait beaucoup plus fort, du nom de Superchris… Nous échangeâmes une discussion fort sympathique, bien que j’en ai oublié le propos, si sympathique qu’il me proposa de rejoindre sa guilde, Mizanoe, ce que je m’empressai d’accepter avec joie.

Mizanoe était une guilde fort agréable dès le premier abord. Dès mon arrivé, je fus accueilli par des membres dont les noms vous seront sûrement inconnus pour la plupart : Agatthe, Dakotah, Minatoo, Maladroite, Whitecroww, Arckia et Timoty, que vous connaissez certainement mieux sous le nom d’Iloane.

Je n’étais pas le premier arrivé pour sûr, mais on pouvait tout de même parler de « guilde jeune ». Elle avait déjà une petite histoire, et on me parlait souvent de « Fuka » et « Flonnya », deux membres qui étaient déjà partis avant mon arrivée. Pour ceux dont le nom Flonnya est familier… Il est actuellement, sous un autre nom, un membre de notre communauté et un grand floodeur de surcroît…


     
     

Mizanoe est un anagramme de « Zone Ami »… Bon, Iloane a avoué qu’elle avait trouvé ça après avoir crée le nom, mais Zone Ami est un bon qualificatif de ce qu’était cette guilde ! Un groupe d’heureux insouciants qui se plaisaient à fanfaronner aux quatres coins du continent… Bref, tout semblait se passer pour le mieux !


     
     

Cependant, le temps passait, et des embrouilles entre certains membres commençaient à naître… je ne saurais pas vous dire exactement ce dont il retournait, cela fait 5ans à présent, ma mémoire n’est pas infaillible, et de telles informations sont difficiles à trouver, même dans les archives de la bibliothèque… De plus en plus de membres partaient, bien que certaines nouvelles têtes se présentaient comme Lofa, Wednesdayy, Mediaware ou encore Miidoux…
Si bien que nous n’étions plus que trois dans la guilde a être actifs : Minatoo, un ninja très aimable dont le nom m’échappe malheureusement, et moi-même… et lorsque j’appris leur départ, je pris la décision de partir aussi, laissant 7 mois de bonne humeur en compagnie des Mizanoiens derrière moi…

Puis 7 autres mois s’écoulèrent… et alors que l’espoir de retrouver cet esprit unique et bon enfant me semblait perdu…



Chapitre 2 - Neo Genesis


Le froid de la Crête du Verglas me mordait les doigts. Je peinais à tenir ma lance d’arcaniste, tandis que j’approchais du grand dragon des glaces, Freonos. Ca faisait bien 7 mois que la guilde Mizanoe s’était effondrée… j’avais fréquenté d’autres guildes depuis, mais elles s’étaient aussi écroulés… Les gens commençaient tout juste à partir du continent… il restait beaucoup de gens toujours, mais les temps se gâtaient… J’étais donc en solitaire, depuis quelques semaines déjà… Cette solitude commençait à me lasser…
Soudain, alors que j’entrais dans la grotte du Dragon, je reçu un appel télékinésique :

« Tail ? C’est bien toi ? »
« Oui oui… A qui ai-je l’honneur ? »
« C’est Iloane… Enfin Timoty, l’ancien chef de Mizanoe, tu t’en souviens ? »
« Bien sûr que je m’en souviens ! Comment vas-tu depuis ? »
« Ca va ! J’ai recrée une guilde, les anciens Mizanoe y sont… Neo, tu veux venir ? »
Ma réponse ne se fit pas attendre… Evidemment que je voulais retrouver mes anciens compagnons !

Neo venait de naître il y a quelques temps, peut-être 3 semaines déjà… bref, je vais vous citer Iloane, après tout, c’est elle la chef !

« Tout a commencé un soir d'Avril.
Rapatrié en Normandie pour des raisons familiales, j'ai du me séparer de mon cher et tendre le temps d'une semaine. Mes nuits étant triste et morne, je me remis au jeu que j'avais tant apprécié, un an plus tôt avec mon premier perso, Timoty, et ma première guilde, "Mizanoe".
Mon amoureux fut très vite au courant de mon coté obscur -> le Geek Vador qui sommeille en moi.
Il se prit lui aussi au jeu, et peu de temps après, nous montions Pleidrun et Iloane ensemble *-*
Puis Neo !
A ce moment là, les anciens de Mizanoe arrivèrent en masse à Neo pour une nouvelle escapadePeu de temps après Azarron nous a rejoint, puis Ophicius (sous le nom de Croisat à l’époque, qui fut l'espace d'un instant conseiller). Ainsi se forma la Première Génération de Neo :
Iloane, Azarron, Pleidrun, Alease, Angeetoile, Arthez, Crookers, Melusine, Deviglad, Flonnya, Frites, Furtiif, Superchris, Jeydes, Jibu, Justiciai, Koopette, Lavalos, Loslyness, Lucyphere, Megumiy, Misawo, Redstick, Rubenzo, Sayerra, Shakunette, Taylia, Shimiu, Slions, Starless, Therox et Croisat.
Peu à peu, Neo s'est soudé en une guilde d'habitué, bien dans son petit confort et ses petites pantoufles.
Pour l'anecdote, le nom de la guilde "Neo" a été choisi un peu bêtement. C'est le premier son qui est sorti de notre chaton quand nous l'avons adopté. »


  
   
Nous formions donc la Première Génération. Des gens aussi sages que fous, mais toujours dans une ambiance chaleureuse et légère… Si l’on retrouvait l’ambiance de Mizanoe, elle était aussi beaucoup plus détendue, de par l’âge moyen plus important des nouveaux membres… Car dans le tas, les anciens Mizanoiens, c’était Iloane, Flonnya, Furtiif, Superchris et moi-même !

Qui dit Première Génération, dit Seconde Génération… Je ne pourrai malheureusement pas vous en parler… suite à un combat trop rude dans le froid face au dragon des glaces, je perdis connaissance, et tomba dans un coma profond… Je ne peux que vous donner ces noms : Kicuchi, Mortanius, Oxtwo, Zitix, Hearta, Okayshow, Sandalphoo et Casiefr… Si ils vous disent quelque chose, je serai très curieux d’en savoir plus !

5 mois s’écoulèrent. Je me relève difficilement de mon lit, reconnaissable parmi des millions, un lit de l’auberge du Port des Quatre Vents (et j’en ai testé des lits !). Je me rends donc à la salle de guilde… j’y rencontre des gens qui m’étaient jusqu’alors inconnus : Executor, Calaairi, Akatsumada, Cacciatore, Korate, Skyrunners, Keyomi, Saig, Hayu, Noxilor, Iamsii, Slipomme, Xarokane… mais aussi des noms m’étant déjà familiers, tels qu’Iloane, Laharl, Shaku, Superchris et Jibu !


  
   
Bref, une nouvelle troupe de joyeux zigotos, plein de bonne humeur, de fruits et d’eau fraîche ! On s’amusait, on rigolait, et on se battait main dans la main pour devenir chaque jour plus fort ! De nouvelles têtes nous rejoignirent pendant notre ascension, tel que Sglurph, Masamuna, Galeopsis, Chiharuu, Valfa, Obscuras, Neewoker, Osta, Allast, Benesc, Leonheart, Luckysnip, Gurendan, Whitecroww qui revint parmi nous, et pleins d’autres encore !


  
   
Bref, Neo prenait de l’ampleur. La guilde devenait de plus en plus réputée, de plus en plus de gens souhaitaient y rentrer, et nos membres, si ils ne rivalisaient pas encore avec des guildes comme Demonyce ou Incision, s’en rapprochaient de plus en plus… Neo était sur la bonne voie pour devenir une grande guilde, avec une ambiance de rêve…

Cependant, les choses ne se passèrent pas ainsi…




Chapitre 3 – Neo, la rupture


Du sol de pierre émanait une chaleur étouffante, en cette après-midi de Juillet. Mais au Port des Quatre Vents, cela ne semblait pas importuner mes compagnons. Après plus d’un an, nous connaissions la ville comme notre poche, et nous avions eu le temps de nous habituer à la chaleur, bien que de nombreux Dragotakiens la fuyait, partant pour d’autres continents, plus frais et plus peuplés. Si notre belle province avait connu un âge d’or, il était passé depuis longtemps. Bref, le pays vieillissait.

Mais ensemble, entre Neos, nous nous complaisions ; c’était toujours un bonheur de venir discuter des heures et s’amuser entre nous. Rien ne semblait pouvoir nous arrêter. Puis l’un de nos membres eu une proposition.

« Hey, pour ceux qui sont intéressés, venez sur mon Mumble, je le laisse à disposition de la guilde ! Ca sera bien plus pratique ! » Nous dit Gurendan.

Mumble était un moyen de télépathie bien plus rapide et efficace que la télépathie traditionnel, qui passait par le « canal guilde ». En effet, grâce à Mumble, les informations étaient échangées bien plus rapidement, l’organisation était plus simple, et certains Neos ont pu beaucoup progresser grâce à cela, et se rapprocher d’autant plus ! Il ne semblait y avoir que du bon à cette histoire.

Mais il y avait un inconvénient. Tous les Neos ne pouvaient pas forcément se servir de ce nouveau moyen de télépathie. Ils utilisaient donc l’ancien, le « canal guilde », mais ce dernier était bien moins animé, la moitié de nos compagnons utilisant Mumble, ils n’avaient plus grande utilité à utiliser l’ancien. On pouvait alors démarquer deux groupes : ceux qui ont Mumble, et ceux qui ne l’ont pas.


   
La guilde était divisée. Chez Mumble, un membre fort charismatique était parvenu à se démarquer : Masamuna. Un homme fort sympathique, qui aimait qu’on le surnomme Bouli. Le conseil de la guilde, composé d’Iloane, Laharl, Executor, Sglurph, Chris, Shaku, Calaairi et moi-même, convoqua cet homme qui semblait s’imposer comme le « chef » du groupe Mumble, lui demandant de faire un effort pour inciter les membres qui le suivait à plus utiliser le « canal guilde ». Cet effort fut accompli… pendant un certain temps.

Il est primordial de souligner que les membres du Mumble n’avait ni ce sentiment de division de la guilde (bien au contraire, ils étaient entre eux plus soudés que jamais !), ni le sentiment d’être guidé par un chef Bouli, bien qu’ils l’appréciaient tous. Il ne faut donc pas les blâmer : leur sentiment d’injustice lorsqu’ils reçurent un avertissement du conseil était tout à fait naturel.

Quelques temps après le premier avertissement, le « canal guilde » était à nouveau mort. Je ne veux pas dire que personne n’y répondait – si vous posiez une question, on vous répondait, Mumble ou pas – mais plus personne n’y discutait. Quelque chose qui importait peu pour les Mumbleux, mais qui pesait beaucoup pour ceux qui ne pouvaient pas les rejoindre.
Ces derniers se plaignaient de plus en plus de la situation, le reprochait aux Mumbleux, qui ne comprenaient pas pourquoi on leur faisait tant de reproches, nourrissant leur sentiment d’injustice. Bref, des tensions naissaient au sein de la guilde, entre les deux groupes.

Il devenait urgent de résoudre la situation. Je vous cite notre chère Iloane :

« La majorité des membres participent plus ou moins au Mumble, ce qui a ses avantages et ses inconvénients. J'ai l'impression qu'on retombe dans ce système de "bande à part", du fait que Mumble incite à parler de tout et de rien, donc ne moins faire attention à ce qui se passe en jeu mais aux petites histoires de chacun, et de là on s’éloigne de l'esprit de la guilde. »

Il faut savoir qu’Iloane n’appréciait pas tellement Masamuna pour ainsi dire… Nous avions alors pensé que virer Masamuna permettrai aux Mumbleux de se pencher un peu plus sur le canal guilde, plutôt que de rester accrocher à sa voix.

Bouli fut donc exclu de Neo. Beaucoup de Mumbleux trouvèrent cette décision abusive et tyrannique, et le firent savoir à Iloane. Reproches qui attristèrent notre chef, et lorsque son homme, Pleidrun, vit sa belle dans cet état, il entra dans une profonde colère.

Je n’ai jamais réussi à savoir ce qu’il avait dit sur Mumble à ce moment là, dans ce mouvement de colère. Tout ce que les membres présents m’ont dit, c’est que c’était « vraiment choquant ». Tous ceux présents, déjà un peu démoralisés du départ de Masamuna, décidèrent de quitter Neo à ce moment là.

La guilde était définitivement divisée. Pour Mumble, les fautifs était ceux qui ont suivi Iloane, ceux qui était sur le « canal guilde » et ne cessait de leur lancer des reproches injustes. Pour les autres, les fautifs était les Mumbleux, qui ne semblait plus s’investir au sein de la guilde et responsables du vide intersidéral du « canal guilde ».

Où sont donc partis nos compagnons Mumbleux ? Ils ont coupés les ponts brusquement. Enervés, mais surement aussi tristes de quitter certains d’entre nous… Car malgré cet épisode, ils restent pour moi toujours des frères. On raconte qu’ils auraient d’abord crée une guilde du nom de Nexius, avec Bouli comme chef, et qu’ils auraient même « bloqué nos IP » (du langage télépathique, n’étant pas spécialiste je ne saurai vous en parler) pour qu’on ne puisse pas visiter leur forum ! Je ne sais ce qu’il en est advenu par la suite… Nous avons tous perdu de vue de nombreux amis dans cette histoire.


… Mais il restait encore certaines personnes chez Neo. Certains étaient toujours restés fidèles à leur guilde où ils ont partagés de si bons moments, tous ensemble, dans cette famille maintenant rompue…



Chapitre 4 – Imagine, plus qu’une guilde...

L’été touchait à sa fin. Les derniers habitants du Port des Quatre Vents s’activaient déjà à accrocher les décorations pour la fête de la Citrouille. Depuis son âge d’or, la population de la province avait chuté de trois quarts.
Si l’esprit de Mizanoe été né il y a 2 ans de cela, il était aujourd’hui menacé par une terrible crise au sein de sa communauté. En effet, il ne restait plus que quelques rescapés de la tempête qui avait déchiré Neo : Iloane, Executor, Chris, Pleidrun, Korate, Cacciatore, Calaairi, Osta, Galeopsis, Neewoker, Jibu, Allast, Laharl et moi-même.

Iloane, démoralisée par cette histoire, abdiqua de son statut de chef, et dans la mesure où notre famille venait d’être dissoute, le nom « Neo » ne nous correspondait plus qu’à moitié… Nous prîmes alors une décision.
Nous formerons plus qu’une simple guilde. Nous formerons quelque chose de nouveau, de plus moderne, de plus adaptatif, de plus ambitieux, et tout aussi convivial. Ainsi nous avons créé la belle famille qu’est la communauté Imagine, nommé ainsi en référence à la célèbre chanson.


    
Si notre berceau était Dragotaka, les mauvais temps n’incitaient pas à rester sur le continent. Mais, depuis notre île paradisiaque, nous pouvions partir découvrir de nouveaux continents, tout en restant ensemble, ici même, dans un air convivial et bon enfant, bref, un air unique à Mizanoe, Neo et Imagine.

Le succès de la guilde sur Dragotaka fut assez bref. Très vite, pour ceux qui étaient restés, nous nous dispersions dans différentes guildes, mais cela avait peu d’importance : si nos guildes étaient différentes, nous restions toujours dans la même communauté, et l’on continuait de s’entraider et s’amuser ensemble.
Sur d’autres continents, comme la Tyrie, certains de nos membres se regroupèrent également ; mais de la même manière, si nos continents sont différents, notre communauté reste là même. En ce sens, ne sommes-nous pas plus soudés que jamais ?

Quelques nouvelles têtes firent alors leur apparition au sein de la communauté alors que j’étais encore présent : Akemi, Poupie et Duhkelkard. Des nouveaux qui sont devenus très vite des compagnons au même titre que tout ceux qui étaient restés. Mais vint le temps pour moi de lever l’ancre.
Je n’abandonnais pas mes compagnons, je ne quittais pas la communauté. Je restais, et reste toujours, un membre d’Imagine. Mais je dû partir pour un long voyage, une grande aventure, sur des continents lointains…

Après mon départ en voyage, il continuait de se passer des choses chez Imagine. Je n’étais plus là, je ne peux malheureusement pas vous conter ces histoires, et je serai ravi d’en apprendre plus à ce sujet. Je sais tout de même, des quelques fois où j’ai fait une escale rapide chez Imagine, que tout le monde fini par partir dans un long voyage comme le mien ; mais personne n’avait oublié Imagine, tout le monde était encore un membre de notre belle communauté dans son cœur, et laissait un message chaque fois qu’il passait par notre petit forum, sur notre île paradisiaque.





Epilogue – Imagine, vers de nouveaux horizons ?


Trois ans s’étaient écoulés depuis mon départ en voyage. Durant ces trois ans, j’ai vécu maintes aventures, exploré d’innombrables continents, côtoyé de nombreuses guildes souvent très sympathiques… Mais je n’oubliais pas Imagine pour autant. Et je n’étais pas le seul : tous les mois, deux trois messages y était laissés de chacun de nos membres, et c’était toujours un plaisir d’avoir quelques nouvelles d’eux.

Le ciel se dégageait pour laisser place au soleil de l’été. Par un heureux hasard, Tchoupi (Korate donc), Laharl, Poupie et moi-même nous retrouvâmes plus ou moins au même moment, suivi d’Executor qui passait déjà assez souvent par ici (et oui, je l’ai aperçu !), Akemi et Galeopsis.

Alors que l’île reprenait de l’activité, on apprenait qu’il sera bientôt de nouveau possible de rejoindre notre terre natale ! Une occasion rêvé pour relancer la communauté de plus belle !


L’histoire ne s’arrête pas ici. A vrai dire, elle ne fait que commencer ! J’espère pouvoir encore passer de nombreux moments en votre compagnie, sur Dragotaka comme ailleurs ! (Car rappellons le, nous sommes une communauté inter-continentale) et je compte sur nous tous pour la faire perdurer le plus longtemps possible ! Si 3ans ne nous ont pas séparés, c’est que nous pouvons encore accomplir beaucoup ensemble…



Ce que je viens de vous compter n’est en réalité pas vraiment l’histoire de la communauté… Mais plus mon histoire avec la communauté. La vraie histoire de la communauté, c’est l’histoire de chaque membre au sein de celle-ci !


_________________
Les super héros portent un slip sur leur collant. C'est ridicule. Or, le ridicule ne tue pas. Et ce qui ne tue pas rend plus fort... C'est là le secret de leur puissance!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Juil - 01:40 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Espace Public -> Présentation de la commumauté Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com